L’amour au temps de Abbas El Fassi

9 05 2008

Dans notre « plus beau pays du monde », comme dirait l’autre, nous avons aussi notre lot de contradictions, pays de la schizophrénie déclarée et assumée, haut lieu de l’hypocrisie sociale auto-proclamée et antre des paradoxes des plus flagrants, la presse nous a récemment annoncé l’arrivée de « La pilule du lendemain ».

Quelle avancée majeure pour la femme marocaine moderne, qui après s’être fait avortée illégalement dans des conditions les plus ignobles, peut désormais compter sur la pilule magique presque tout droit sortie d’Harry Potter.

Si l’on doit se référer à nos lois, nous sommes sensées être « vierges » jusqu’au mariage, puisque les relations sexuelles hors mariage sont prohibées, mais des vierges, à Casallywood, nous n’en connaissons pas. Par contre, ce que nous savons avec certitude, c’est que les avortements pour grossesse hors mariage sont légions.

Bien que formellement interdits aussi par la Loi, l’avortement se pratique en toute illégalité, et ce souvent, dans des conditions abominables et la plupart du temps dans des lieux qui relèveraient parfois plus d’un garage de voitures à une clinique, il est vrai néanmoins que cela se pratique aussi dans des cliniques privées dernier cri.

Dans ce même élan hypocrite et pour justifier la mise sur le marché d’un produit pareil, le laboratoire justifie ce médicament comme étant une solution aux grossesses non désirées et en particulier aux viols!

Alors, cette pilule du lendemain est-elle un ultime pied-de-nez à la morale et à la loi? Ou un outil de plus pour la femme mariée lui permettant de planifier ses grossesses et ce, avec la pléthore de préservatifs goût framboise ou vanille, nervurées ou ultra-fins qui se vendent en pharmacie, avec en prime, le super lubrifiant goût chewing-gum?

Toujours est-il que ce n’est pas demain la veille, que la femme célibataire sera libre d’avorter quand bon lui semblera, et qu’entre-temps nous sommes contentes de compter sur un « parachute » de plus (sans mauvais jeu de mot) qui pourrait nous éviter bien des frayeurs.

Publicités

Actions

Information

14 responses

9 05 2008
Ti veux ou ti veux pas?

Toutes les traditions changent, c’est ce qu’on appelle l’evolution.Ceux qui ne changent pas sont condamnes a perir.
Seulement au Maroc, les traditions changent trop lentement a cause de la motie d’une population inculte et malinformee.
La pillule de demain quoiqu’elle arrive tard au Maroc est bien
accueillie par les militants de la revolution sexuelle.C’est un catalyste du changement de certaines conventions sociales millenaires devenues desuetes dans tous les pays developpes.

10 05 2008
Merame d'Itzer

au Maroc tout choque et rien n’étonne… les traditions pesantes sont un boulet quand on y prête trop attention, mais quand quand veut bin assumer ces choix il est possible (mais pas aisé je l’avoue) de les ignorer mais pour cela il faut avoir la force de nager à contre courant de la normale hypocrite

pour ce qui est de la pillule du lendemain je dis : géniaaaaaaaaaaal 🙂

12 05 2008
Gandisham

Une pillule du lendemain, pour les histoires sans lendemain …

19 05 2008
Subtil

Schizophrénie déclarée oui.. mais pas du tout assumée!!
La pilule du lendemain.. je préfère la considérer comme un moyen de prévention, plus qu’une incitation à la débauche..
Les marocains ne changeront jamais… 🙂 c’est une putain de fatalité, plutôt limiter les dégâts!
Déjà que c’est un crime de mettre au monde un être humain dans le Maroc dans lequel nous vivons même dans le cadre du mariage.. alors pour « truc » unwanted.. ça sera l’enfer à la puissance..bzaf!

22 05 2008
charme psylle

trop bonne celle du parachute… lol

27 05 2008
ascaride

Recette abricotée

La regarder prendre dans ses mains et jouer avec le bas de soie
Lui accorder le temps nécessaire à le faire fourreau
L’encourager à ressentir le frémissement de la peau sous le bas
S’étonner mais avec retenue de la sublimation de la cuisse
Porter lentement le regard jusqu’aux confins de la miellée
Puis la réserver sur un flanc accorte
L’abricot ainsi découvert doit être dodu et ferme sous la langue
La langue tantôt alerte, tantôt lascive, toujours en pointe
S’épanouit librement dans le velouté de la chair
La miellée est réintroduite dans le jeu
Planter gland et hampe comme petit drapeau
Allumez quatre feux avec la nuit tombante
Avant que sous l’ondée ne se brise la première lance…
Claude Champ d’Odin

28 05 2008
urban 75

Si je peux donné un conseil en tant qu’utilisatrice de cette pillule du lendemain. elle ne reste à mon avis qu’un dernier recours suite à un acte sexuel trop peu réfléchi, il ne faut donc pas oublié d’utiliser le préservatif qui lui reste le meilleur moyen de lutter contre tous types de MST et prendre régulièrement sa pilllule mensuelle et enfin si après tous cela il persiste encore un doute prenez la mais s’en en abuser car ca peut entrainer des complications d’après ce que l’on ma dit.

13 06 2008
Hamil al amani

Voilà un autre moyen de pratiquer le safe sex pour jeunes filles qui tiennent à garder leur virginité jusqu’au mariage, dans le plus beau pays du monde, sans avoir à utiliser de pilule du lendemain.
Honni soit qui mal y pense

Parler d’une membrane, en guise de prologue,
Bêtement recousue par le gynécologue,
Est bien sot, mais hélas, nos us sont ainsi faits,
Que ne plus être vierge est un vilain forfait.
Pour la jeune fille, préserver son hymen,
Est un calvaire auquel elle doit dire amen.
Il vaut mieux conserver le précieux capital,
Que de le réparer, au bloc, à l’hôpital.
Quantité de moyens existent, par bonheur,
D’atteindre le plaisir sans perforer la fleur.

Après un long combat à vaincre sa pudeur,
Enfin nue devant moi, je hume son odeur.
Ses seins durs, turgescents, font appel à mes lèvres.
Un baiser sur son cœur précipite ma fièvre.
Du nid de sa nuque volent mes doigts câlins,
Ils effleurent son dos, frôlent ses flancs félins.
Je lèche à petits coups la peau drue de son ventre,
De haut en bas, partout, des côtés vers le centre.
Mes deux mains englobent, palpent ses fesses rondes,
Descendent doucement vers sa vallée profonde,

Je touche son anus, mon petit doigt le sonde :
« Laisse toi faire, allons, ne sois pas pudibonde. »
Ses jambes écartées m’offrent sur un plateau,
Son sexe affriolant tel un divin gâteau.
Ma bouche gourmande s’y plonge et puis ma langue,
Suçote, savoure, ce fruit au goût de mangue.
Bientôt son corps vibrant est parcouru de spasmes.
Que j’aime contempler ma vierge dans l’orgasme.
Ma vie est tout entière à son plaisir soumise :
« Viens là, vierge intacte, que je te sodomise. »

Savamment initiée par ma docte entremise,
La voilà, apaisée, qui remet sa chemise,
Me disant grand merci pour mes mille douceurs,
Et zut en même temps à tous ces vieux censeurs,
Pourfendeurs vertueux du plaisir en ce monde,
Mêlant saine jouissance et turpitude immonde.
Ces frustrés rabat-joie, arguant du droit d’aînesse,
Pour priver les filles de vivre leur jeunesse.
J’aimerais quant à moi, en guise d’épilogue,
Exhorter ces messieurs à voir un sexologue.

13 06 2008
Ascaride

Bravo Hamil! C’est bien écrit c’est drôle et c’est juste! Cela me donne envie d’en remettre une couche bon pas aujourd’hui merci encore claude

13 06 2008
Taylit

Hamil : Magnifique ton texte!! Bravo !

14 06 2008
Farid

Hé bien tu as trouvé un vrai Badii azzamane al hamadani,… heu pardon : Hamil azzamane al-amani

14 06 2008
SOY

@hamil : trop fort !!! j’avais 19 ans lorsque j’ai découvert que mes compatriotes, pour garder leur virginité, faisaient l’amour autrement…Les coquines!!!! Faire l’amour, quelque soit la « façon » reste la plus belle chose au monde….

25 07 2008
angeltita

Chers citoyens et citoyennes ,

Vous avez la pilule contraceptive, les préservatifs (qui sont disponibles d’ailleurs dans des distributeurs publics), voilà maintenant la pilule du lendemain.
Mais aaaattention 0_o !!!! VOUS N’AVEZ PAS LE DROIT D’AVOIR DES RAPPORTS SEXUELS! C’est pas bien, c’est 7chouma, c’est illégal, c’est 7ram!!

AAh j’adore le maroc ^^ .

( Hamil, à la tienne camarade. )

23 02 2009
hymenass

Chapeau à « Hamil al amani »…
Pour ce qui est de mon avis, je pense que la pilule du lendemain n’est qu’une confirmation de plus de l’hypocrisie  » du Maroc  » . Le sexe , le plaisir interdit à l’écrit,  » toléré » à l’oral ?! non , dans les faits…
Ils se disent conservateurs et vont se refaire un hymen de quoi tromper le pauvre futur Mari. Lequel des deux est plus grave tromper ou se faire plaisir . C’est la question à se poser. Sauf si c’est ce qu’il veut! L’illusion d’être le premier à lui donner son orgasme , encore faut-il qu’il y arrive…
Sinon bah cette pilule, j’en aurai probablement besoin un de ces jours.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :