My Diaraby …. Par Eshadesyr

29 04 2007

Je ne sais pas qui tu es, et pourtant, je te connais, et pourtant, je crois te connaître, et pourtant es tu qui tu dis prétendre être ?

 

Je ne sais pas, et pourtant, je veux te croire, je veux que tu sois cet homme qui me fait rêver …. Mais est ce un rêve ou une réalité, une belle affaire ou une grosse arnaque ?

 

Je ne sais pas, je veux quand même y croire, au risque de perdre mes dents, au risque de perdre mes illusions, au risque de te perdre, mais, perd-on un leurre ? Perd-on un rêve ? Perd-on une illusion ?

 

Très possible, je crois que oui, je le crois depuis que je te parle, je le crois depuis que tu t’es ouvert a moi, et que j’ai fait de même… ;

 

Es tu palpable ? Possible que oui, mais possible que tu ne le sois que dans mon esprit ….
Je pense que tu es cet homme seul, désappointé et blasé qui se raccroche à quelque chose mais je ne sais pas, joue tu un rôle ? Comment le pourrais-tu ? Je n’y vois toujours pas l’intérêt … mais peut être que justement, l’intérêt n’y ai pas.

 

En tout cas, tu es l’une des plus belles choses qui m’arrive en ce moment, et, même si rien aboutie, même si j’aurais rêvé jusqu’au bout de la nuit et de mon esprit, tu auras été une belle chose, une chose vague, lointaine, inaccessible mais …. Belle.

 

Ne fui pas …. Je sais que tu ne fuiras pas.

Publicités




S’occuper intelligemment à Casablanca… Par Splendindira

22 04 2007

IF

Pour cela il suffit d’envoyer un mail à l’Institut français de Casablanca à l’adresse : info@institut-francais-casa.org avec en objet « Abonnement à la newsletter », et vous recevrez de façon hebdomadaire le programme des évènements prévus (concerts, pièces de théâtre, conférences…)





Dolce Vita dans un Casablanca en alerte… Par Splendindira

22 04 2007

bar

Ce mois d’avril fut sanglant. Quelques brebis égarées de la religion se sont fait exploser à Casablanca, malgré tout THE SHOW MUST GO ON!
La ville n’a pas cédé à la terreur et à la panique et les gens continuent de sortir, avec quand même un petit peu de crainte.
Bon c’est vrai qu’il y a moins de monde au G, mais ca reste quand même plein. Pour le reste, la vie nocturne casablancaise n’est pas si géniale que ca. Deux boîtes qui se partagent les 17-22 ans : le PULP et le CANDY, donc endroits à éviter pour ceux qui ne veulent pas y croiser la clique du petit frère et qui sont devenus allergiques à la trans-house-electro.
Ensuite, pour danser un peu y a la Bodéga en fin de semaine, mais le mot est fort, danser à la bodéga c’est lever une main tellement il y a de monde.
Alors où aller se divertir? Le nouvel endroit chic choc et glam’s du moment n’est autre que le Manhattan! Un cabaret !! voui voui! où toute la clientèle pailletée se déverse vers 1 heure du matin pour écouter des chansons libanaises. L’ambiance est toooop et l’aspect cocasse de la situation en fait rire plus d’un! Mais au bout de deux soirées « cabaret » on a vite fait le tour.
IL y a aussi l’Amstrong, rescapé de l’ère glaciaire cet endroit ne désemplit pas mais a perdu tout son charme, la clientèle n’est plus la même et l’endroit adopte une politique de remplissage : tssss dommage… L’amstrong a vu beaucoup de mes premiers baisers… C’est sentimental, j’adore l’endroit mais je n’y vais plus… Trop prolo à mon goût.
Enfin, pour sortir le soir Chardrakanta aime aller au Balcon, on y dine bien, y a de la bonne musique, et en groupe on y passe de bonnes soirées, tant qu’on fait semblant d’oublier que les trois quart de la salle bossent.

Bref pas grand chose à faire dans une si grande ville.

On se rabat sur les formules lounge ou tu t’allounges et on se retrouve au G SOUND , frustrant le G on y mange mais on n’y danse pas.
Sinon y a le Mystic sur lequel je n’arrive pas à me faire d’avis, car un coup j’y mange très bien, et un autre la cuisine est lamentable, mais j’applaudis tout de même les initiatives de soirées à thème et les boeufs improvisés du dimanche soir.
Enfin, le Palladium, restaurant, bar, à la déco qui nous sort par les yeux (faudrait penser à changer quelque chose Chakib), très bonne cuisine, bon service, DJ Plus ou moins à la hauteur, mais on s’est lassé de l’endroit.

Pour dîner ou boire un verre dans une ambiance bonne enfant, le Trica, c’est parfait, la cuisine est super, et parfois les soirées à thème sont géniales, l’endroit était au top de sa branchitude il y a peu plus d’un an, mais s’est laissé envahir d’à peu près tout et n’importe qui.

Conseil d’une casablancaise : pour faire la fête le we allez à Marrakech, l’autoroute a été ouverte il y a quelques jours et le Pérou des noceurs n’est plus qu’à deux heures de Casablanca.





Mon « Avril » … Par Eshadesyr pour … TOI

3 04 2007

Tu n’es pas là, et pourtant, tu ne me quittes pas.

Ta générosité, ta spontanéité, ta loyauté, ta gentillesse, ta naïveté masquée sous une forme d’impulsivité, toutes ces petites choses qui font que tu es toi et que tu es unique et irremplaçable à mes yeux.

Sont ils aveugles ? Ou, est ce moi qui regarde avec mon coeur et non avec mes yeux… ?Je ne pense pas, ma vision est juste car elle est pure.

Ils ont vendu leur âme au diable, en ont perdu la raison et leur sensibilité est réduite à néant.

Je te regrette chaque jour qui passe et qui défile … Je me retrouve, impuissante, minuscule et désarmée face à tant de froideur et de monstruosité !

Ton seul tort a été d’être réellement TOI, de ne pas feindre d’être la personne que tu ne seras jamais … Cette personne qu’elle a toujours voulu voir se refléter face à un miroir, ce monstre sans âme et sans peine, cette chose capable du meilleur, mais, surtout du pire … cette femme, que tu ne sera jamais !

Ils peuvent tout faire, tout essayer, pour te gâcher, mais, les étoiles ne s’éteignent jamais .

J’ai décidé de te donner un nom, ce soir, ce sera Avril …

Je pense que tu comprends ….